mardi 16 décembre 2008

Malade

Réveil en sursaut à 1h30 du matin. Elle crie "maman" juste devant la porte de la chambre, suivi malheureusement d'un bruit très caractéristique qui ne me laisse aucun doute sur ce qui se passe...

La première chose qui me vient à l'esprit, c'est "et merde !". Ensuite, je constate les dégats : elle a réussi à ne pas se crépir le pyjama, mais les cheveux ont ramassé, hop sous la douche. Et 1, 2, non quelle chance, 3 tas bien distincts. Un vrai petit Poucet. A croire qu'elle avait peur de ne pas retrouver le chemin de sa chambre.

Il s'est levé aussi et ramasse le plus gros avec du papier ménage. Je me retrouve à panosser en plein milieu de la nuit alors que je venais de le faire quelques heures plus tôt !

Et pendant que je nettoie en respirant par la bouche pour ne pas laisser ma propre contribution sur le sol, j'ai beau me dire que je l'aime et que ce n'est qu'un petit bout de femme, je me dis aussi que, "bordel, elle aurait au moins pu atteindre les toilettes !!!"

2 commentaires:

Frangine a dit…

Elle aurait pu venir te vomir dans le cou durant ton sommeil... Tu vois le côté positif de ces trois petits tas maintenant ;o)

maman perdue a dit…

c'était même pas des petits tas. J'étais à genou à nettoyer le bas des meubles et les murs...