samedi 20 décembre 2008

Métro boulot sexe et dodo

Les fêtes approchent. Je suis sur les starting-blocks depuis des jours.

- Il faut un gâteau pour la fête de l'escalade ? Pas de problème, je cuisine vite fait un cake tyrolien de ma copine Betty.
- C'est journée porte ouverte au cours de danse ? Pas de problème, je pars plus tôt du travail pour voir les prouesses de l'ainée.
- Une petite vente de pâtisserie à l'école pour financer le camp de ski ? Pas de problème, une trentaine de muffins au chocolat et au citron sont prêts pour le vendredi matin.
- De la famille passe avant les fêtes pour dire un petit bonjour ? Pas de problème, je file au magasin acheter une petite babiole pour les enfants.
- C'est bientôt le dernier jour d'école avant les vacances de Noël ? Pas de problème, on bricole de jolies guirlandes pour offrir aux maîtresses.

Je suis à genoux, sur les rotules, plus bas que terre. Fatiguée, lessivée...

Je me couche. Ahhhhhhhhhhh lever les pieds et être enfin à l'horizontale. Quel bonheur !!! Tout à coup, une main balladeuse, pour ne pas dire intruse, remonte le long de ma cuisse pour s'arrêter sur mon ventre...

La scène aurait été tirée d'un film, la super maman se serait jetée sur le mâle en furie pour lui faire l'amour toute la nuit. J'ai simplement fait semblant de m'être endormie très vite...

3 commentaires:

amélie a dit…

je crois que cette période de folie est la même chez tout le monde !!
allez courage :-)

Maura a dit…

ah ah ah, c'est tellement vrai!!!! on est toutes pareilles, ma parole :-) j'adore ton texte, il est génial! bravo!

VALERIE a dit…

Petite joueuse va !!!