vendredi 7 août 2009

Bzzz Bzzz

Les dangers à la piscine sont nombreux et sournois. Je suis une mère aux aguets de l'arrivée jusqu'au départ. Mes yeux restent en mouvement continuellement : repérer les 3 enfants dans les différents bassins, c'est un travail de tous les instants et les concepteurs de l'Homme qui valait 3 milliards se sont inspirés de moi pour la vue perçante de Steve Austin !

N'empêche, mes supers pouvoirs ne m'ont été d'aucun secours lorsque j'ai malencontreusement marché sur cette satanée abeille !

Fière de moi, je n'ai pas paniqué lorsque j'ai soulevé mon pied et que j'ai vu l'abeille se débattre alors qu'elle avait encore son postérieur planté dans ma voûte plantaire ! D'une chiquenaude, je l'ai envoyée balader et j'ai retiré son dard qu'elle m'avait gentiment laissé en souvenir.

Puis, dignement, je me suis dirigée clopin-clopant vers les premiers secours pour leur demander de l'aide. Après avoir appliqué du produit pour éviter les irritations (tu parles d'un poste de premiers secours, même pas fichu d'avoir un aspi-venin, ils avaient de la chance que ce ne soit pas un crotal qui m'avait piqué !), j'ai continué comme si de rien n'était ma journée à la piscine.

Le problème, c'est que le lendemain, les démangeaisons ont commencés. Et ça, vous avez beau être la sœur jumelle de Steve Austin, rien n'y fait ! La souffrance est intolérable, que dis-je, insoutenable. Faisant des réactions absolument disproportionnées pour toute piqûre d'insecte quel qu'il soit (une petite piqûre de moustique de rien du tout me transforme en Coluche dans Banzaï !!!) je fais des efforts prodigieux pour ne pas me gratter jusqu'au sang.

Et là, en mère toute indigne que je suis, je ne peux m'empêcher de penser que c'est beaucoup plus facile de dire à son enfant de ne pas se gratter en lui donner une petite tape lorsqu'il ose seulement essayer, quand c'est lui qui s'est fait piquer !

6 commentaires:

HIME a dit…

Ouf y'a pas que moi qui n'est pas capable de voir une abeille me tourner autour. Hier une guepe est entrée dans la cuisine bien decidée à butiner quelques gateaux qui trainaient (j"avoue). Et boen j'ai mis 10 minutes avec ma chaussure à la main pour la tuer (ben oauis la grosse bete a plus peur que la petite ...).

A bientot

Persiflette a dit…

Heu, la dernière fois que j'étais à la piscine avec toi, tu n'as pas quitté ton bouquin des yeux. Je réalise maintenant que je me suis trompée. En fait, tu faisais croire que tu lisais afin de cacher ton don !!!
Et dire que j'étais assise à côté de la jumelle de Steve Austin....

Carine a dit…

Mais ce jour là c'était pareil Persiflette ...

maman perdue a dit…

Mais quelles médisantes ! N'empêche que je ne lisais pas quand elle m'a piqué ! Ha !

Carine a dit…

Non c'est vrai, tu marchais ... mais je me demande si c'était pas pour aller piquer des chips aux enfants ???

Sophie L a dit…

C'est bien connu: Les enfants, faites ce que je dis, pas ce que je fais!!!
Et puis, même si tu lisais en surveillant les enfants (coquine de persiflette!!!), je sais que ton oreille bionique était aux aguets... Je le sais parce que moi, je suis la cousine de super Jaimie!!!! Tu vois, on a les mêmes références!!!!